Catégories
sport

Lille domine Angers

Lille s’est imposé 2 buts à 0 sur la pelouse d’Angers.

Lille a commencé fort en ouvrant le score grâce à un but d’Osimhen dès la 14è minute d’un lob astucieux. Un but validé par la VAR, regretté par Angers. Heureusement pour ce dernier, le même Osimhen manque la balle de break quelques secondes plus tard. De l’autre côté du terrain, Alioui se créé illico une opportunité d’égaliser, mais il manque le cadre. Ensuite il ne se passe pas grand-chose de plus au cours de cette première période peu spectaculaire. Quelques coups, quelques bousculades et quelques accélérations. Mais c’est tout, et ce n’est pas beaucoup. Plutôt réalistes, les Nordistes mènent 1 but à 0 à la mi-temps. Au retour des vestiaires les angevins poussaient pour égaliser mais ils se montraient imprécis face à Maignan, à l’image de ce coup de boule hors cible de Manceau ou de ce zéro pointé en matière de tir cadré. Mais c’est totalement insuffisant malgré la mini-pression installée sur la fin, le LOSC s’impose sans trop trembler en doublant la mise d’une tentative spontanée de Sanches.

Avec cette victoire le LOSC remonte à la 3ème place, tandis qu’Angers reste en deuxième partie de classement.

Catégories
sport

Lille domine Montpellier

Le LOSC a battu Montpellier sur le score de 2 buts à 1.

Plus mordants dans le premier acte avec des situations pour Renato Sanches (6e) ou encore Ikoné (8e, 31e), les Lillois ont logiquement ouvert le score avant la pause. Déséquilibré, selon l’arbitre de la rencontre M. Brisard, Osimhen obtenait un penalty que transformait Ikoné (1-0, 40e). Sans idée, Montpellier était logiquement mené au score à la mi-temps. En deuxième période, Renato Sanches, encore, continuait alors son show (60e) mais le MHSC restait dans le match, malgré un déchet technique incroyable, et Lille ne parvenait pas à faire le break. Comme souvent dans ces cas là, les Héraultais égalisaient sur une action anodine. Un centre de Souquet, dévié par Mollet au premier poteau, était repris par Delort au second (1-1, 74e). Ce même Delort avait l’opportunité de donner l’avantage aux siens dans la foulée mais buttait sur un Maignan solide (80e). Le tournant puisque quelques minutes plus tard, après un exploit personnel, Renato Sanches redonnait l’avantage aux Nordistes d’une lourde frappe au premier poteau (2-1, 84e). Dans les derniers instants, Luiz Araujo, crocheté par Mollet, obtenait un penalty mais Osimhen trouvait Rulli sur sa trajectoire (89e). Le troisième penalty manqué par Lille cette saison. Un détail vendredi soir puisque les trois points sont au rendez-vous.

Avec cette victoire Le Losc confirme sa troisième place tandis que Montpellier se dirige vers la deuxième partie de classement.