Catégories
football, sport

Cavani s’engage avec Manchester United

Après son départ libre du PSG, Edinson Cavani a décidé de s’engager pour un ans ( plus un en option ) avec Manchester United.

Après avoir été l’idole des supporters de Naples, Cavani est également devenu celle des supporters du PSG de part sa rage de vaincre et ses nombreux buts marqués ( 200 ) qui lui ont permis de devenir le meilleur buteur de l’histoire du club devant Ibrahimovic. Si Cavani a cartonné au niveau personnel à Paris, il a également rempli son palmarès collectif en remportant 19 trophées dont 6 titres de champion de France.

Voici le palmarès de Cavani avec le PSG :

Championnat de France : 2014, 2015, 2016, 2018, 2019, 2020.

Coupe de France : 2015, 2016, 2017, 2018.

Coupe de la ligue : 2014, 2015, 2016, 2017, 2018.

Trophée des champions : 2014, 2015, 2017, 2019.

Voici 10 des plus beaux buts de la carrière d’Edinson Cavani :

Top 10 des buts de Cavani.
Catégories
football, sport

Le PSG est en finale de la ligue des champions

Le PSG s’est imposé 3 buts à 0 contre Leipzig en demi finale de la ligue des champions.

Le PSG est très bien rentré dans son match avec une première action pour Neymar dès la 5ème minute de jeu, mais son extèrieur du pied a heurté le poteau de Gulacsi. Ensuite Paris a ouvert le score à la 13ème minute par Marquinhos de la tête sur un coup franc de Di Maria. A la demi-heure de jeu Neymar a failli surprendre le gardien adverse, mais son coup franc a touché le poteau du but de Leipzig. A deux minutes de la mi-temps Di Maria a marqué le deuxième but pour Paris sur une talonnade de Neymar après une mauvaise relance du gardien. Enfin juste avant la mi-temps, Neymar a eu l’occasion de creuser l’écart mais son tir est passé à côté du but de Gulacsi. A la mi-temps le PSG menait 2 buts à 0. En seconde periode Leipzig a tenté de pousser dans les cinq premières minutes avec notamment une frappe de Forsberg qui est passé au dessus du but de Rico. Après cette petite pression de Leipzig, Paris a repris le jeu à son compte et a marqué un 3ème but à la 56ème minute par Bernat de la tête sur un centre de Di Maria. Malgré ce large avantage les parisiens ont continués d’attaquer jusque la fin, mais les tentatives de Mbappé et de Paredes ont été arrêtés par Gulacsi.

Grâce à cette victoire le PSG est qualifié pour la finale de la ligue des champions, dans laquelle il affrontera le Bayern Munich qui s’est imposé 3 buts à 0 contre Lyon.

Catégories
football, société sport

Le PSG remporte la coupe de France

Le PSG s’est imposé 1 but à 0 contre Saint-Etienne en finale de la coupe de France.

C’est Saint-Etienne qui est le mieux rentré dans le match avec une grosse occasion dès la 5ème minute par Bouanga qui a touché le poteau de Navas sur une frappe croisée du pied gauche. En étant dominé, c’est le PSG qui a ouvert le score au quart d’heure de jeu sur sa première occasion par Neymar qui a repris un ballon repoussé par Moulin sur une frappe de Mbappé. Malgré l’ouverture du score parisienne, c’est Saint-Etienne qui continuait à dominer le match, et s’est créé deux grosses occasions par Bouanga, mais ses deux tentatives du pied et de la tête ont été arrêtés par Navas. A la demi heure de jeu, un fait de jeu important s’est produit, puisque Mbappé a été blessé par un gros tacle de Perrin, ce dernier a d’ailleurs été exclu. A onze contre dix Paris a monopolisé le ballon, mais ne menait que d’un but d’avance à la pause.

La deuxième période était une attaque défense pour Paris, mais rien de bien important ne s’est passé, et Paris a remporté sa 13ème coupe de France.

Voici le but victorieux de Neymar :

Le but de Neymar en finale de la coupe de France contre Saint-Etienne.
Catégories
football, sport

Meunier quitte le PSG

Après l’annonce de la non reconduction des contrats de Thiago Silva et de Cavani, un autre joueur n’a pas été prolongé par le PSG, il s’agit de Thomas Meunier.

Paris continu donc son dégraissage avec la non prolongation du contrat de Meunier qui est au club depuis quatre ans. Arrivé par la petite porte pendant l’été 2016 en provenance de Bruges, Thomas Meunier n’était pas connu du grand public, bien qu’il faisait parti de la sélection belge. Venu pour être la Doublure de Serge Aurier, Meunier est rapidement devenu un candidat sérieux au poste de titulaire, et il l’a même obtenu après six mois en raison de ses bonnes performances et des déboires d’Aurier. Après sa première belle saison et le départ d’Aurier, Meunier aurait pu prétendre à une place de titulaire indiscutable, mais le club a décidé de lui mettre un sacré concurrent en la personne de Daniel Alves. Et forcément quand on a une légende comme Alves en tant que concurrent le choix est vite fait. Enfin pour sa dernière saison même après le départ d’Alves il n’a pas vraiment réussit à s’imposer comme un titulaire indiscutable car il n’était pas vraiment apprécié par Tuchel. Après quatre années passées à Paris Meunier s’en va avec 10 trophées dont 3 titres de champion de France.

Pour la suite de sa carrière Meunier a décidé de s’engager pour 4 ans avec le Borussia Dortmund.

Catégories
sport

Grégory coupet s’engage avec Dijon !

En fin de contrat avec l’olympique Lyonnais, l’ancien entraîneur des gardiens de but de l’OL Grégory Coupet s’est engagé pour 2 ans avec le club de Dijon.

Grégory Coupet a eu une très belle carrière de joueur, ou il aura porté les couleurs de l’AS Saint-Etienne, l’olympique lyonnais, l’Atletico Madrid, le PSG et de l’équipe de France. Le club où il a le plus performé et le plus joué est Lyon, un club dans lequel il est resté pendant 11 ans entre 1997 et 2008. C’est donc tout naturellement qu’un poste d’entraîneur des gardiens de but de l’OL lui a été offert en 2018. Après avoir passé deux ans dans le staff technique de Lyon, le contrat de Coupet est arrivé à son terme, et n’ayant pas eu de signe de ses dirigeants, Coupet a accepté une proposition de contrat de 2 ans du club de Dijon pour intégrer le staff technique et en devenir l’entraîneur des gardiens.

Grégory Coupet a déclaré  » Je suis triste bien sûr de partir de l’OL. Si j’ai choisi le DFCO, c’est pour participer à l’évolution de ce club qui a déjà de beaux projets pour l’avenir, à l’image du futur centre d’entraînement. Mais aussi par envie de travailler avec des amis tels que Peguy Luyindula, David Linarès ou encore Sébastien Degrange ».

Catégories
sport

Paris écrase Lyon

Le PSG s’est imposé 5 buts à 1 à Lyon en demi-finale de la coupe de France.

Le match a commencé très fort avec une frappe enroulée du pied gauche de Kylian Mbappé qui prenait le chemin de la lucarne, mais Lopes a fait un super arrêt. Deux minutes plus tard c’était au tour de Dubois de faire exactement le même tir que Mbappé, mais sa frappe est passée juste à côté du but de Navas. Lyon va ouvrir le score à la 11ème minute. Sur une mauvaise relance de Kurzawa, Toko Ekambi récupère le ballon et centre en retrait pour Terrier qui trompe Navas du plat du pied. Seulement trois minutes plus tard Kurzawa va se rattraper puisque sur un corner de Paredes, il dévie le ballon de la tête pour Mbappé qui pousse le ballon au fond des filets. Ensuite les lyonnais ont eu l’occasion de prendre l’avantage par Terrier, mais Navas a remporté son face à face. Et à cinq minutes de la mi-temps c’est Paris qui a eu l’occasion de prendre l’avantage, mais la reprise de Cavani s’est écrasée contre le poteau de Lopes. A la mi-temps le score était de 1 but partout. En seconde période c’est Lyon qui est mieux rentré dans le match avec Dembélé qui a fait une retournée acrobatique qui est passée juste au dessus du but de Lopes. Ensuite Paris va réagir et obtenir un pénalty pour une faute de main de Marçal qui va également être sanctionné d’un carton rouge. C’est Neymar qui a tiré et marqué le penalty. Ensuite à 11 contre 10 c’était plus facile pour le PSG qui a déroulé. Mbappé a mis un but exceptionnel alliant technique et vitesse avant de tromper Lopes. En fin de match Sarabia a ajouté un quatrième but, avant que Mbappé ne cloture le score en s’offrant un triplé.

Grâce à cette victoire Paris est qualifié pour la finale de la coupe de France ou il affrontera le vainqueur du match entre Rennes et Saint-Etienne.

Catégories
sport

Paris s’amuse contre Dijon

Le PSG s’est imposé 4 buts à 0 contre Dijon dans un match comptant pour la 27ème journée du championnat de France de ligue 1.

C’est pourtant Dijon qui a eu la première occasion dès la première minute de jeu avec un tir de Mavididi bien capté par Navas. Mais dans la minute qui suit Paris va réagir et même ouvrir le score par Sarabia, qui a prolongé une frappe manqué de Marquinhos. Ensuite on a eu droit à un festival d’occasion parisienne mais tous ont échoué devant le but dijonnais, Kehrer qui a vu sa tête superbement arrêtée par Runarson, Cavani qui a manqué un immanquable, ou Mbappé qui a vu sa frappe enroulée passer très peu à côté du but dijonnais. Malgré cela Paris menait seulement 1 but à 0 à la mi-temps. En seconde periode Paris faisait encore le siège de but dijonnais. Cavani va à nouveau manqué une grosse occasion sur un service de Mbappé, Sarabia va toucher le poteau. A un quart d’heure de la fin, Paris va enfin creuser l’écart grâce à Mbappé sur une passe en profondeur de Draxler. Deux minutes après avoir été buteur, Mbappé devient passeur pour Icardi qui marque sur son premier ballon. Et en toute fin de match Mbappé va mettre son doublé après un ballon mal dégagé par la défense dijonnaise.

Catégories
sport

Paris s’incline à Dortmund !

Le PSG S’est incliné 2 buts à 1 sur la pelouse de Dortmund en 8ème de finale aller de la ligue des champions.

Ce sont les parisiens qui ont eu la première situation dangereuse avec un coup franc de Neymar qui est passé de peu à côté du but de Dortmund. Ensuite Paris a été bousculé pendant tout le reste de la première période, et les joueurs de Dortmund ce sont crées deux grosses occasions par l’intermédiaire de Sancho, mais sa première tentative a été non cadrée, et sa deuxième bien arrêté par Navas. A la mi-temps le score était de zero partout. En seconde période Paris concédait plusieurs situations avant de se faire sanctionner. Hakimi, sur le côté droit, trouvait au point de penalty Guerreiro qui voyait sa frappe contrée. En renard des surfaces et à bout portant, Haaland reprenait et inscrivait le premier but de la rencontre (1-0, 69e). Alors qu’on s’attendait à voir une marée jaune sur les buts de Navas, Paris égalisait rapidement contre le cours du jeu. Mbappé, transparent ce soir comme l’attaque parisienne, percutait dans la défense de Dortmund et profitait d’un contre favorable de Zagadou pour filer sur la droite de la surface avant de servir Neymar. Tout seul, le Brésilien n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (1-1, 75e). Un but précieux pour le retour. Mais ce but ne refroidissait pas l’ardeur des Allemands qui reprenaient l’avantage deux minutes plus tard. Servi par Reyna, Haaland, encore extrêmement efficace ce soir, prenait sa chance à 20 mètres des buts et envoyait une terrible frappe du gauche dans la lucarne de Navas (2-1, 77e). Malgré une grosse occasion de Neymar qui trouvait le montant de Bürki après un cafouillage (81e), le PSG ne parvenait pas à égaliser et concède donc la première manche face au Borussia Dortmund.

Catégories
sport

Le PSG s’impose contre Lyon

Le PSG s’est imposé 4 buts à 2 contre Lyon en cloture de la 24ème journée de ligue 1

Bien que Lyon soit bien rentré dans son match, il a fallu une seule occasion au PSG pour qu’il ouvre le score par Di Maria d’une frappe à ras de terre. Après ce but Paris a totalement pris le contrôle du match et a mis un deuxième but par Mbappé d’une balle piquée après un centre de Meunier. A la mi-temps Paris menait 2 buts à 0. Dès l’entame de la deuxième mi-temps Lyon va se sabordé en marquant un but gag contre son camp par l’intermediaire de Marçal. Au lieu de sombrer, les Gones préfèrent miser sur la folie pour se réveiller. Une première fois grâce à Terrier, bien lancé par Cherki, qui profite d’une petite bévue de Navas pour marquer (3-1, 52e). Et une deuxième fois sept minutes plus tard quand les deux entrants lyonnais font la différence : après une récupération de Tete dans les pieds de Draxler, Toko Ekambi dépose Kimpembé et sert Dembélé qui remet l’OL dans le droit chemin (3-2, 59e). Requinqué, Lyon s’active enfin pour faire basculer la rencontre dans l’irréel et se met à croire en un retour inespéré. Une nouvelle frappe de Dembélé frôle le poteau de Navas (64e), avant que Mbappé ne réponde en fracassant l’équerre (69e). En fin de match Paris va mettre un quatrième but par Cavani, sur un bon service de Di Maria.

Avec cette victoire Paris prend douze points d’avance sur l’OM, tandis que Lyon reste en milieu de classement.

Catégories
sport

Paris s’impose à Nantes

Le PSG s’est imposé 2 buts à 1 à Nantes dans un match comptant pour la 23ème journée de ligue 1

Paris a commencé fort, sur un long ballon de Layvin Kurzawa, Mauro Icardi contrôle parfaitement au point de penalty. Mais Denis Petrić avait tout compris avant lui, et sort le bon arrêt au bon moment. Une première alerte qui ne va pourtant pas empêcher l’arrière-garde nantaise de se faire surprendre, une nouvelle fois dans son dos, au quart d’heure de jeu. Lancé par Di María, Kylian Mbappé prend de vitesse la défense nantaise mais pique trop son ballon devant le portier nantais. Nantes est certes bien en place, mais peine tout de même à enchaîner trois passes dans la moitié de terrain parisienne. Et la sanction, la vraie, va finir par tomber : un déboulé supersonique de Mbappé côté gauche, suivi d’un centre en retrait repris par Di María et dévié victorieusement par Icardi (29e). A la mi-temps le PSG menait 1 but à 0. Le début du second acte reprend sur les mêmes base. Paris a le contrôle du jeu, et oblige même Andrei Girotto à fracasser sa propre barre transversale pour sauver la maison nantaise. Mais les hommes de Thomas Tuchel en veulent plus, et vont vite passer à l’acte. Sur un corner bien botté par Di María, Thilo Kehrer place un coup de casque gagnant et met son équipe à l’abri (57e). Nantes est mort ? Non, pas encore. Sur une passe en retrait de Verratti au niveau du rond central, Presnel Kimpembe la joue trop facile et envoie Simon battre Navas après un rush de 45 mètres (68e). Une bêtise qui remet Nantes en selle et anime vingt dernières minutes au cours desquelles Simon, et surtout Renaud Emond à deux reprises, manquent d’égaliser par maladresse ou du fait d’un Keylor Navas déterminant.