Catégories
sport

Paris et Monaco se neutralisent

Le PSG et Monaco se sont séparés sur un match nul de haute volée (3-3).

C’est Paris qui a ouvert le score dès la 2ème minute de jeu par Neymar, sur une belle ouverture de Verratti. On pensaient les parisiens lancés, et bien non, les monegasques ont répliqués cinq minutes après par Gelson Martins qui a poussé la ballon dans le but vide à la suite d’un duel entre Ben Yedder et Navas. Quelques minutes après avoir égalisé Monaco va même prendre l’avantage grâce à Ben Yedder qui s’est joué de Bernat avant de tromper Navas d’une frappe croisée. Mené deux buts à un les parisiens poussaient pour égaliser mais ils butaient sur une bonne défense monegasque, et c’est même Monaco qui à faillit marquer un troisième but sur un contre mais Navas a stoppé la frappe de Baldé. Dans la foulée c’est Paris qui a égalisé grâce à un but de Ballo Touré contre son camp. Et à 3 minutes de la mi-temps Paris va obtenir un pénalty grâce à une faute de Gelson Martins commise sur Mbappé. Et c’est Neymar qui s’est chargé de tirer et marquer le pénalty. A la mi-temps le PSG menait 3 buts à 2. La deuxième mi-temps était moins rythmée que la première, il n y a eu qu’un seul but, il a été inscrit par Slimani qui venait d’entrer en jeu cinq minutes auparavant. Paris a eu une dernière occasion pour gagner le match, mais la tête de Cavani a été stoppée par Lecomte.

L’act 1 c’est soldé par un très beau match nul, on espère que l’act 2 qui se déroulera mercredi sera aussi bien dans le contenu.

Par Souleye Dia

The football is my passion

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s